dépêche

 - 

Des preuves toujours moins solides à l'appui des homologations de médicaments par la FDA (étude)

Plus de la moitié des nouveaux médicaments approuvés par la Food and Drug Administration (FDA) américaine en 2020 l'ont été sur la base des résultats d'un seul essai clinique de phase avancée, et plus d'un quart ne reposait pas sur des comparaisons avec un placebo ou une autre substance active, selon une étude publiée dans le JAMA Network Open qui remet en cause la solidité des preuves à l'appui des homologations.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi