dépêche

 - 

Données préliminaires positives pour l'atrasentan dans la néphropathie à IgA

L'atrasentan a permis de réduire la protéinurie chez des patients atteints de néphropathie à IgA dès six semaines de traitement et encore davantage après 24 semaines, selon des résultats intermédiaires d'un essai de phase II présentés au congrès de l'European Renal Association (ERA), qui s'est tenu en fin de semaine dernière à Paris.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi