dépêche

 - 

Comparaison indirecte de l'ozanimod et de l'ustékinumab dans la rectocolite modérée à sévère

Le modulateur de la sphingosine 1-phosphate ozanimod (Zeposia*, BMS) et l'anti IL-12/23 Stelara* (ustékinumab, Janssen, groupe J&J) présentent des rapports bénéfices-risques comparables chez les patients atteints d'une rectocolite hémorragique (RCH) modérée à sévère, avec toutefois quelques différences, selon une comparaison indirecte dont les résultats ont été présentés lors de la Digestive Disease Week (DDW) à San Diego.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi