dépêche

 - 

La pollution atmosphérique associée au risque de rhumatisme inflammatoire et de Mici

L'exposition sur le long terme à la pollution atmosphérique est associée à une augmentation du risque de maladies auto-immunes, en particulier de polyarthrite rhumatoïde et de maladie inflammatoire chronique de l'intestin (Mici), selon une étude présentée mercredi au congrès de l'European Alliance of Associations for Rheumatology (EULAR) à Copenhague.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi