dépêche

 - 

Rhumatisme inflammatoire et vaccin Covid: suspendre le méthotrexate seulement après la 2e dose plus efficace et moins risqué

La suspension du traitement par méthotrexate après la première et la deuxième injections du vaccin contre le Covid-19 ChAdOx1 (Vaxzevria*, AstraZeneca) permet d'augmenter la réponse anticorps par rapport au maintien du méthotrexate, au prix d'une augmentation du risque de poussée, annulée si le méthotrexate n'est suspendu qu'après la deuxième dose, selon une étude présentée samedi au congrès de l'European Alliance of Associations for Rheumatology (EULAR) à Copenhague.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi