dépêche

 - 

Hépatite B: intérêt de JNJ-3989 et JNJ-6379 pour contrôler le virus, mais sans atteindre la guérison fonctionnelle

L'association de deux nouvelles molécules agissant sur le virus de l'hépatite B (VHB), JNJ-3989 et JNJ-6379, avec un nucléoside, a montré une amélioration de la capacité de contrôler le virus après arrêt du traitement, mais sans arriver à obtenir une guérison fonctionnelle, selon une étude randomisée présentée en fin de semaine dernière à l'International Liver Congress (ILC).

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi