dépêche

 - 

La moitié des inhalateurs dispensés en ville sont des aérosols doseurs pressurisés dont l'empreinte carbone est la plus élevée

Quasiment la moitié des inhalateurs dispensés en ville en France sont des aérosols doseurs pressurisés dont l'empreinte carbone est la plus élevée, en comparaison notamment des inhalateurs à poudre sèche, selon une étude de l'Observatoire du médicament, des dispositifs médicaux et de l'innovation thérapeutique (Omedit) d'Ile-de-France.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi