dépêche

 - 

Le port de masque FFP2 ou FFP3 par l'anesthésiste associé à un plus grand risque de complications respiratoires chez le patient

Le port de masque FFP2 ou FFP3 par l'anesthésiste est associé à un plus grand risque de complications respiratoires chez le patient recevant une anesthésie générale, en particulier des difficultés de ventilation au masque avant l'intubation et un risque de désaturation en oxygène du patient, selon une étude britannique publiée dans Anaesthesia.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi