dépêche

 - 

Pollution: les particules fines promotrices du cancer du poumon du non-fumeur

La pollution atmosphérique en particules fines est associée au risque de cancer du poumon du non-fumeur et cette corrélation s'explique par des mécanismes élucidés par des chercheurs britanniques qui ont présenté leurs travaux samedi lors d'une session présidentielle du congrès de l'European Society for Medical Oncology (ESMO) à Paris.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi