dépêche

 - 

Données préliminaires prometteuses d'un inhibiteur FGFR hautement sélectif dans le cholangiocarcinome

Un composé expérimental, inhibant de façon "hautement sélective" le gène FGFR2 (RLY-4008), a induit des réponses chez une majorité de patients traités pour leur cholangiocarcinome avec fusion ou un réarrangement du gène FGFR2, dans un essai de phase I-II, selon des résultats présentés dimanche lors du congrès de l'European Society for Medical Oncology (ESMO) à Paris.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi