dépêche

 - 

Cancer: création de l'acte de dépistage du déficit en DPD 18 mois après la recommandation de l'ANSM

Le dépistage du déficit en dihydropyrimidine déshydrogénase (DPD) prétraitement du cancer par fluoropyrimidine, qui est destiné à éviter des toxicités graves et mortelles, a été inscrit sur la liste des actes et prestations pris en charge par l'assurance maladie, selon un texte paru samedi au Journal officiel, plus de 18 mois après la recommandation de l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) de pratiquer ce dépistage.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi