dépêche

 - 

Procès Mediator*: un ex-expert auprès de la HAS pointe un paradoxe dans le délit de "pantouflage" qui lui est reproché

Ex-vice-président de la commission de la transparence (CT) de la Haute autorité de santé (HAS), Jacques Massol s'est étonné jeudi, lors d'un interrogatoire non préparé au procès pénal Mediator*, que le délit de "pantouflage" avec Servier lui soit reproché après son mandat à la CT alors que dans le cadre de cette fonction, il ne lui était pas interdit de travailler pour l'industrie pharmaceutique.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi