dépêche

 - 

Les Espic s'opposent à une reprise d'allègements de charges sociales de plus de 60 millions d'euros

La Fédération des établissements hospitaliers et d’aide à la personne privés non lucratifs (Fehap), la Mutualité française et Unicancer s’opposent à une reprise d'allègements de charges sociales envisagée par le gouvernement à hauteur de 62,5 millions d'euros, dans un communiqué commun diffusé mardi.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi