dépêche

 - 

Chlordécone aux Antilles: des membres de Santé publique France reconnaissent que les pouvoirs publics ont tardé à agir

Des représentants de Santé publique France ont reconnu que le délai de 15 ans entre l'interdiction en France de l'utilisation de la chlordécone et la mise en place du premier plan national chlordécone n'était "absolument pas normal", lundi lors d'une audition par la commission d'enquête parlementaire sur l'impact de cet insecticide aux Antilles.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi