dépêche

 - 

Arrêt cardiaque extra-hospitalier: les anti-arythmiques pourraient être moins efficaces en intra-osseux

L'amiodarone et la lidocaïne administrées après un arrêt cardiaque extra-hospitalier réfractaire aux chocs semblent efficaces par voie intraveineuse, mais pas par voie intra-osseuse, suggère une étude américaine et canadienne publiée dans Circulation.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi