dépêche

 - 

Des anomalies à l'IRM cardiaque retrouvées chez 78% des patients plus de 2 mois après le diagnostic de Covid-19

Des anomalies cardiaques persistant plus de 2 mois après le diagnostic de Covid-19 sont présentes à l'IRM chez 78% des patients, sans distinction de sévérité du Covid-19, suggérant la nécessité de poursuivre la surveillance des conséquences cardiovasculaires à long terme de cette infection, selon une étude allemande publiée lundi dans JAMA Cardiology.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi