dépêche

 - 

Cancer du poumon opérable: pas d'avantage en survie avec une surveillance par scanner

La surveillance scanographique après résection complète d'un cancer du poumon n'allonge pas la survie par rapport à une surveillance minimale, selon les résultats d'un essai français qui seront présentés au prochain congrès de l'European Society for Medical Oncology (ESMO) à Madrid du vendredi 8 au mardi 12 septembre.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

A lire aussi