Une opération de maintenance est prévue vendredi 17 Juillet 2020 entre 12h30 et 13h00. L'accès au site sera interrompu durant cette période. Nous vous remercions pour votre compréhension.

dépêche

 - 

Olivier Véran annonce des "opérations massives de dépistage" dans tous les établissements accueillant "les plus fragiles"

PARIS, 6 avril 2020 (APMnews) - Le ministre des solidarités et de la santé Olivier Véran a annoncé le lancement d'opérations "massives de dépistage", dans les établissements accueillant les "personnes les plus fragiles", notamment les établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), lundi soir, lors d'un point presse.
Le ministre a rappelé que les capacités de tests par PCR étaient "en train de doubler", ce qui permettait le lancement d'une "vaste opération de dépistage des personnes les plus vulnérables, en mettant la priorité sur les personnes âgées, les personnes handicapées les plus fragiles, ainsi que les professionnels qui les accompagnent en établissement, comme à domicile".
Il a assuré que ces opérations seraient initiées "dès demain".
Olivier Véran a donné les grandes lignes de cette stratégie, sans préciser quels étaient précisément les établissements concernés. Il a toutefois cité, lors de son intervention, les Ehpad.
Il a énoncé le "principe" de cette nouvelle stratégie : "tester tous les résidents et tous les professionnels à compter du premier cas confirmé de malade du coronavirus au sein de l'établissement."
Actuellement, dans les structures sociales et médico-sociales accueillant des personnes âgées ou handicapées, la doctrine est de tester uniquement les trois premiers résidents présentant un tableau clinique évocateur de Covid-19, rappelle-t-on.
Le ministre de la santé a expliqué que ce dépistage étendu permettrait de regrouper les cas positifs dans des zones spécifiques au sein des Ehpad, "pour éviter les contaminations des autres résidents", et de "prendre des dipositions appropriées pour les professionnels selon les résultats des tests".
Les personnels positifs mais asymptomatiques pourront ainsi travailler au sein d'unités regroupant des personnes déjà malades, a-t-il explicité.
Pour permettre cette opération de dépistage à grande échelle, Olivier Véran prévoit des "moyens de projection importants", au sein même des établissements, avec les laboratoires, en associant la réserve sanitaire et en travaillant avec les conseils départementaux.
Afin de réaliser ces "actions massives de dépistage dans tous les établissements", le ministre a évoqué la mise en place "d'équipes mobiles", la création et le déploiement de "bus de prélèvement (…) partout où cela est nécessaire".
Lors de ce point presse, Olivier Véran a rendu hommage aux 800.000 professionnels du grand âge et a souligné que les deux tiers des Ehpad n'avaient déclaré aucun cas, grâce à leur "vigilance".
vib/fb/APMnews polsan-une

[VIB7Q8DNHP]

A lire aussi