dépêche

 - 

Covid-19: le point région par région à l'hôpital

PARIS, 27 janvier 2021 (APMnews) - Les hôpitaux sont soumis à une pression épidémique qui s'est accélérée au cours des 7 derniers jours, la barre des 3.000 patients en réanimation ayant été franchie lundi et le taux d'incidence national ayant augmenté de 20 points depuis la mi-janvier, selon les données publiées mardi soir sur le site gouvernement.fr et par Santé publique France (SPF).
La France comptait mardi soir 27.041 patients hospitalisés pour Covid-19, soit 1.211 de plus en 7 jours. A titre de comparaison, la hausse avait été de 830 patients en 7 jours entre les 12 et 20 janvier (cf dépêche du 20/01/2021 à 12:47).
Les services de réanimation (et soins critiques et intensifs et surveillance continue) comptaient mardi soir 3.081 patients, soit 242 de plus en 7 jours (contre 151 supplémentaires entre les 12 et 20 janvier). La barre des 3.000 a été franchie lundi (3.041).
Au total, 74.106 personnes sont mortes du Covid-19 en France depuis mars, dont 51.868 à l'hôpital (2.172 décès supplémentaires en une semaine). Dans le même temps, 219.152 patients sont rentrés à domicile.
Le taux d'incidence national était de 210,2/100.000 habitants pour la période allant du 17 au 23 janvier, contre 191,7/100.000 du 10 au 16 janvier, selon SPF.

Ile-de-France: plus de 5.000 patients hospitalisés pour Covid

L'Ile-de-France comptait mardi 5.004 patients Covid hospitalisés, soit 152 de plus que mardi 19 janvier. Parmi eux, 616 étaient en réanimation (+30 en une semaine). Le nombre de décès à l'hôpital s'élève à 13.153, tandis qu'il y a eu 58.777 retours de patients à domicile.
L’Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP) s’est alarmée mardi du manque de contrôle de l’épidémie et de la montée en puissance de la circulation du variant anglais du Sars-CoV-2, rappelle-t-on (cf dépêche du 26/01/2021 à 19:19 et dépêche du 26/01/2021 à 18:08).
Dans la région, le département des Hauts-de-Seine enregistrait toujours mardi le plus grand nombre de patients Covid hospitalisés (821), suivi de Paris (814) et de la Seine-Saint-Denis (716).
Le taux d'incidence en Ile-de-France a grimpé, au-delà de la moyenne nationale, à 212,1 pour 100.000 habitants au 23 janvier sur 7 jours glissants (+18,7 points en une semaine). Il atteint 221,6 à Paris, 231,8 dans le Val-d’Oise et 242,2 dans le Val-de-Marne.

Auvergne-Rhône-Alpes: stabilité globale mais hausse en réanimation

En Auvergne-Rhône-Alpes, le nombre de patients Covid hospitalisés reste quasiment stable, à 3.906 mardi soir, contre 3.955 une semaine plus tôt.
En revanche, une hausse est constatée en réanimation, le nombre de patients atteignant les 430 mardi soir, contre 379 le 12 janvier et 411 le 19 janvier.
Le nombre de décès à l'hôpital atteint désormais les 7.827 (+300 sur une semaine) et le nombre de retours à domicile les 31.992.
Le département du Rhône enregistre 951 patients Covid hospitalisés dont 144 en réanimation. Le département de l'Isère compte 687 patients Covid hospitalisés (en baisse). Suivent les départements de la Loire (394), du Puy-de-Dôme (272), de la Haute-Savoie (287), de l'Ain (254), de l'Allier (248) (en hausse), de la Drôme (232, en hausse), de l'Ardèche (201, en hausse), de la Haute-Loire (150), de la Savoie (148, en hausse) et du Cantal (82, en hausse).
Le taux d'incidence régional reste plus élevé que la moyenne nationale, s'établissant à 227,6/100.000 au 23 janvier sur 7 jours glissants. Il est le plus haut dans le département de la Drôme (300) et dépasse les 200 dans quasiment tous les autres départements, hormis en Savoie, en Haute-Savoie et dans le Cantal.

Paca: plus 400 hospitalisations supplémentaires en une semaine

En Provence-Alpes-Côte d'Azur (Paca), il y avait mardi 3.238 patients Covid hospitalisés (+424 en une semaine) dont 398 en réanimation (+58). Il y a eu 4.357 décès depuis le début de la crise (+258) et 21.732 retours à domicile (+915).
Les Bouches-du-Rhône concentrent 1.307 personnes Covid hospitalisées (+202 en une semaine), suivies des Alpes-Maritimes (709, +88), du Var (554), du Vaucluse (335), des Alpes-de-Haute-Provence (179) et des Hautes-Alpes (154).
Le taux d'incidence dans la région a continué d'augmenter, à 374,3 pour 100.000 habitants du 17 au 23 janvier, contre 326,1 du 10 au 16 janvier, d'après SPF. Les Alpes-Maritimes affichent toujours le plus haut taux d'incidence à 449,2 du 17 au 23 janvier (contre 432,4 du 10 au 16 janvier).
L'ARS Paca recensait mardi 530 clusters actifs dont 180 dans les Alpes-Maritimes et 174 dans les Bouches-du-Rhône, dans son point de situation. Dans les Ehpad, 13.289 résidents ont été testés positifs au Covid depuis le début de la crise et 1.514 décès ont été déplorés parmi eux, a indiqué l'agence.

Grand Est: une situation stable sur le front hospitalier, malgré une nouvelle hausse de l'incidence

Dans le Grand Est, 3.040 patients étaient hospitalisés en raison du Covid-19 mardi (-25 patients en 7 jours), dont 326 patients en réanimation (+11 patients en 7 jours).
Les départements d'Alsace et de Lorraine concentrent toujours le plus grand nombre de patients hospitalisés, avec en premier lieu le Bas-Rhin (624 patients, +83), le Haut-Rhin (524 patients, +1), la Moselle (444 patients, -39) et la Meurthe-et-Moselle (441 patients, -47).
Le bilan de l'épidémie s'élevait mardi à 6.979 décès à l'hôpital (+290 décès en 7 jours), tandis que 24.311 patients étaient revenus à domicile.
Le taux d’incidence régional a connu une nouvelle hausse sur la période du 17 au 23 janvier, pour remonter à 224 cas pour 100.000 habitants sur la période (contre 202,6 la semaine précédente), et il reste sensiblement plus élevé encore dans la Haute-Marne (268,2), Meuse (268,1) et la Meurthe-et-Moselle (247,7).
Le taux des personnes âgées de 65 ans et plus était de 220 pour le Grand Est sur la même période.

Hauts-de-France: la barre des 5.000 morts à l'hôpital franchie

La région Hauts-de-France comptait mardi soir 2.500 patients hospitalisés pour Covid-19, c’est-à-dire 171 de plus en 7 jours (la hausse avait été de 31 patients lors des 7 jours précédents).
Ils sont 285 en réanimation (+38, contre -2 lors de la semaine précédente).
Au total, 5.170 décès dans les hôpitaux de la région sont à déplorer depuis mars (+235). Les Hauts-de-France franchissent donc la triste barre des 5.000 victimes à l'hôpital. Le nombre de retours à domicile atteint 20.245.
Comme toujours depuis le début de la seconde vague, le département du Nord concentre le plus d’hospitalisations (866). Depuis deux semaines, l’Oise a pris la 2e place régionale avec 540 patients Covid-19 hospitalisés, devant le Pas-de-Calais (480), l’Aisne (320) et la Somme (294).
En termes de dynamique, l’Oise est en tête avec 74 patients supplémentaires, devant l’Aisne (+44) le Nord (+40) et le Pas-de-Calais (+25). Seule la Somme connait encore une baisse (-12).
Si l’ancien Nord-Pas-de-Calais n’est donc pas exempt de pression sur ses hôpitaux, la dynamique semble particulièrement forte dans le Sud de la région, pourtant plus rurale et disposant donc d’un tissu hospitalier moins fourni.
Le taux d’incidence régionale s’établit à 208,4/100.000 habitants au 23 janvier, contre 196,5/100.000 au 16 janvier. Il est particulièrement élevé dans la Somme (263,1/100.000) et l’Aisne (256,2/100.000). A noter que dans la Somme, il était de 278,9/100.000 le 16 janvier. Lundi, la préfecture évoquait dans un communiqué un taux allant jusqu'à 716/100.000 dans certaines communes de l'Ouest du département.

Bourgogne-Franche-Comté: une stabilisation de la situation

En Bourgogne-Franche-Comté, 1.826 patients étaient hospitalisés pour Covid-19 mardi (+41 en 7 jours), dont 178 patients en réanimation (-2 patients sur 7 jours).
Les départements enregistrant les nombres les plus élevés d’hospitalisations sont la Saône-et-Loire (497 patients, +35) et la Côte-d’Or (299, +7).
Depuis le début de l’épidémie, 11.777 patients sont revenus à domicile, tandis que 3.236 décès à l'hôpital sont à déplorer (+187 décès en une semaine).
Le taux d'incidence régional (sur 7 jours glissants) était de 247 cas/100.000 habitants au 23 janvier (stable par rapport à la semaine précédente), avec une incidence tout particulièrement élevée dans les départements franc-comtois du Jura (308,3), du Territoire de Belfort (275,4) et du Doubs (274,5), ainsi qu’en Saône-et-Loire (268,2).

Occitanie: près de 200 hospitalisations supplémentaires en une semaine

En Occitanie, il y avait mardi 1.705 patients Covid hospitalisés (+193 en une semaine) dont 223 en réanimation (+12). Il y a eu 2.511 décès (+128) et 11.559 retours à domicile (+414).
Le département le plus touché est la Haute-Garonne avec 402 hospitalisations Covid (+41 en une semaine). Viennent ensuite le Gard (215 hospitalisations), l'Hérault (192), le Tarn (162), l'Aude (151), les Pyrénées-Orientales (132), l'Aveyron (128), le Gers (82), le Tarn-et-Garonne (67), l'Ariège (60), les Hautes-Pyrénées (46), la Lozère (37) et le Lot (31).
Le taux d'incidence dans la région a continué d'augmenter, il était de 206,9 pour 100.000 habitants du 17 au 23 janvier, contre 183,4 du 10 au 16 janvier, d'après SPF. Le plus fort taux est désormais enregistré en Lozère, à 319,8 du 17 au 23 janvier.
"Les indicateurs de surveillance épidémiologique actuels témoignent d’une circulation active du virus et de ses nouveaux variants", a rapporté mardi l'ARS Occitanie dans son point de situation. Le flux de patients à l'hôpital "augmente de façon régulière" et "le nombre de clusters s’accroît dans les Ehpad comme en milieu scolaire. Le taux d’incidence régional se situe à un niveau élevé, comme en octobre dernier".

Nouvelle-Aquitaine: légère accélération de la hausse du nombre d'hospitalisations

La Nouvelle-Aquitaine a enregistré une nouvelle fois une hausse du nombre de patients hospitalisés, à 1.464 mardi (contre 1.317 une semaine plus tôt, soit +147 en 7 jours), dont 205 en réanimation (+32).
La semaine dernière, la hausse du nombre de patients hospitalisés se chiffrait à 135 supplémentaires en 7 jours.
La région déplore 2.163 décès à l'hôpital (+146 en une semaine) depuis le début de l'épidémie et 9.161 personnes sont retournées à domicile au total.
Le nombre de malades hospitalisés a fois fortement crû en Charente-Maritime (+41 à 163) et en Dordogne (+41 à 123).
Tout en restant sous la moyenne nationale, le taux d'incidence dans la région était une nouvelle fois en hausse à 166,8/100.000 habitants pour la période du 17 au 23 janvier, contre 150,3/100.000 pour la période du 10 au 16 janvier

Tous les indicateurs à la hausse en Normandie

En Normandie, le taux d'incidence poursuit sa hausse pour atteindre 189,7 cas pour 100.000 habitants mardi contre 178 une semaine, et il reste au-dessus de 200 dans la Manche (238,9) et la Seine-Maritime (230,9). Le taux de positivité est à 6,88%.
Les hospitalisations ont connu une nouvelle hausse avec 1.359 personnes hospitalisées mardi (+126 par rapport au mardi 19 janvier) dont 103 en réanimation (+7).
La région enregistre 6.982 retours à domicile et déplore 1.813 décès à l'hôpital depuis le début de l'épidémie (+96 en 1 semaine). Le nombre total de décès s'élève à 2.486 pour la région dont 1.801 depuis le 1er septembre, indique l'ARS dans un communiqué mardi.
L'ARS signalait mardi 149 clusters en cours d'investigation dont 51 en Ehpad et 30 en établissements de santé.

Centre-Val de Loire: accélération franche du nombre d'hospitalisés

La région Centre-Val de Loire compte 1.090 patients hospitalisés pour Covid-19 mardi soir (contre 989 il y a 7 jour, soit 101 de plus). Parmi eux, 136 sont en réanimation, soit 23 de plus en une semaine.
La semaine dernière, la région avait connu une hausse de 46 patients hospitalisés en 7 jours.
La région enregistre 1.603 décès liés au Covid-19 à l’hôpital (+90 en une semaine) et recense 6.351 retours à domicile, depuis le début de l'épidémie.
Le Loiret est le département qui enregistre la plus forte hausse du nombre d'hospitalisations dans la région en 7 jours (+62).
Le taux d'incidence dans la région était de 197,4/100.000 habitants pour la période du 17 au 23 janvier, contre 178,2/100.000 pour la période du 10 au 16 janvier.

Pays de la Loire: près de 1.000 patients hospitalisés désormais

En Pays de la Loire, où le taux d'incidence continue de progresser à 164,8 cas/100.000 mardi (contre 144 la semaine précédente), le nombre de patients hospitalisés a augmenté depuis le 19 janvier à 998 (+110) dont 92 en réanimation (+8) mardi.
Au total, 7.179 patients sont revenus à domicile et 1.652 décès sont survenus à l'hôpital depuis mars (+80 en 7 jours).
Le nombre d'hospitalisations a crû en particulier en Loire-Atlantique (+50 à 234), dans le Maine-et-Loire (+30 à 256) et la Sarthe (+19 à 268).

Bretagne: l'Ille-et-Vilaine reste plus concernée que le reste de la région

La Bretagne comptait mardi 656 patients hospitalisés dont 41 en réanimation, soit 77 patients supplémentaires en une semaine (contre +25 la semaine précédente).
Elle déplore 869 décès à l’hôpital depuis mars, et enregistre 3.886 retours à domicile.
Avec 332 patients hospitalisés, l’Ille-et-Vilaine demeure de loin le département comptant le plus d’hospitalisations, devant le Morbihan (167).
C’est aussi celui enregistrant la plus forte hausse des hospitalisations en une semaine (+51) et le taux d’incidence le plus élevé au 23 janvier (148,1/100.000 habitants).
La région enregistre un taux d’incidence de 100,6/100.000 habitants à la même date, soit le plus faible de France continentale. Il était de 96,6/100.000 au 16 janvier, rappelle-t-on.

Corse: hausse du nombre de patients hospitalisés

En Corse, il y avait mardi 50 patients Covid hospitalisés (+11 par rapport au mardi 19 janvier), dont 8 en réanimation (stable). L'île déplore 123 décès à l'hôpital depuis le début de l'épidémie, tandis que 545 patients sont retournés à domicile.

Outre-mer: nette hausse à Mayotte

En Guadeloupe (avec Saint-Martin et Saint-Barthélemy), il était recensé mardi 51 hospitalisations en raison du Covid-19 (-3 en une semaine) dont 5 patients en réanimation (stable). Il y a eu 169 décès (stable) depuis le début de la crise et 786 retours à domicile (+10).
Le taux d’incidence a augmenté, il était de 30,5 pour 100.000 habitants du 17 au 23 janvier, contre 26,3 du 10 au 16 janvier, d'après SPF.
La Martinique enregistrait mardi 13 patients Covid hospitalisés (-1 en une semaine), dont 2 patients en réanimation (-1). L’île totalise 45 décès à l’hôpital depuis le début de l’épidémie et 380 retours de patients à domicile.
La Guyane comptait mardi 49 patients Covid hospitalisés (+2 patients en une semaine) dont 14 en réanimation (+5). Il y a eu 72 décès à l'hôpital (stable) et 2.100 retours à domicile depuis le début de la crise (+45).
Le taux d’incidence a diminué, il était de 217,4 pour 100.000 habitants du 17 au 23 janvier, contre 276,6 du 10 au 16 janvier, d'après SPF.
À Mayotte, 31 patients étaient hospitalisés mardi (+21 patients depuis 7 jours), dont 4 patients en réanimation (+2 patients en 7 jours).
Le bilan de l’épidémie s’élevait à 46 décès à l’hôpital mardi (+2 depuis 7 jours) et 579 patients étaient revenus à domicile.
Le taux d’incidence sur 7 jours glissants a grimpé à 262,6 cas pour 100.000 habitants au 16 janvier (contre 187,5 cas la semaine précédente).
La Réunion comptabilisait mardi 25 hospitalisations en raison du Covid-19 (-25 en une semaine), dont 5 patients en réanimation (-2).
Depuis le début de l’épidémie, l'île déplore 54 décès liés au Covid-19 à l’hôpital (stable depuis 14 jours), tandis que 779 patients sont revenus à domicile.
Le taux d’incidence sur 7 jours glissants était de 40,9 cas pour 100.000 habitants au 23 janvier (contre 25,5 cas la semaine précédente).
bd-mlb-san-jyp-gl-syl/nc/APMnews

[BRD0QNKYSG]

A lire aussi

Pour obtenir un accès personnalisé, entrez votre adresse mail professionnelle

En direct

Voir tous les articles en direct

Les + lus

Voir tous les top articles